L'indication thérapeutique

Le choix du traitement en fonction du trouble

L'attitude et le comportement du thérapeute vis-à-vis de patient sont tellement importants qu'ils sont souvent considérés comme thérapeutiques à eux seuls. Ainsi, sa force de persuasion, sa faculté d'instaurer une atmosphère chaleureuse, son empathie (capacité de ressentir avec), l'authenticité de ses sentiments, sa compréhension et son absence de jugement, son statut socio-professionnel, sa crédibilité, etc. font partie intégrante du processus de changement. Même si l'alliance thérapeutique est un élément déterminant dans le choix et la conduite d'une psychothérapie, le choix de la technique doit être guidé par un souci d'efficacité et adapté en fonction du trouble, de la personnalité du patient, de son environnement, etc.

Le tableau* ci-dessous n'est absolument pas exhaustif. Il regroupe seulement les troubles pour lesquels les effets de la psychothérapie ont été évalués.

Thérapies cognitivo-comportementales Thérapies psychodynamiques Thérapies systémiques

Efficacité prouvée pour :
- agoraphobie
- trouble panique
- anxiété généralisée
- phobie sociale
- stress post-traumatique
- trouble obsessionnel compulsif
- dépression d'intensité moyenne ou légère
- dépression majeure
- dépression du sujet âgé
- dépression hospitalisée
- schizophrénie chronique sous neuroleptiques
- borderline
- alcoolo-dépendance
- boulimie
Présomption d'efficacité pour :
- phobie spécifique
- trouble bipolaire sous médicaments psychotropes
- schizophrénie en période aiguë sous neuroleptiques
- personnalité évitante
- hyperphagie boulimique
- anorexie

Effets positifs significatifs sur :
- dépression majeure sous antidépresseurs
- idéations suicidaires
- troubles de la personnalité
- borderline
- personnalité antisociale si dépression associée
- troubles des comportements alimentaires
Effets positifs des thérapies psychodynamiques brèves sur :
- trouble panique
- dépression d'intensité moyenne
- stress post-traumatique
- personnalité évitante

Intérêt significatif pour : 
- schizophrénie
- anorexie mentale
- trouble bipolaire
- dépression majeure
- alcoolo-dépendance
- autisme infantile
- hyperactivité avec médication
- troubles des conduites
- troubles anxieux chez l'enfant.

 

 

 

 

 

 

* "Psychothérapie, trois approches évaluées", éditions INSERM, 568 p., févr. 2004.
ISBN 2-85598-831-4
Synthèse du rapport

 

retour

 

© Les textes édités sur ce site sont la propriété de leur auteur.
Le code de la propriété intellectuelle n'autorise, aux termes de l'article L122-5,
que les reproductions strictement destinées à l'usage privé.
Tout autre usage impose d'obtenir l'autorisation de l'auteur.