Monstre froid

Un être sans cœur
Au regard sans chaleur,
Vil séducteur,
Monstre froid,
Cherche une proie.

Déguisé, camouflé,
Il se montre charmant.
Il l’approche, la cajole,
La saisit, l’étourdit
De mots doux, de flatteries.

Elle a envie d’y croire.
Trop tard.
La proie est prise
Dans ses filets
Bien serrés.

Bas les masques !
Lentement,
Cruellement,
Il la harcèle,
Il la malmène,
Il la dépèce.

Son cœur se déchire.

Son cri perce la nuit de sa souffrance
Le mur des violences
Je t’ai trop aimé
Je t’ai tout donné
Tu m’as maltraitée
Tu m’as abîmée
Je te hais
Etranger

G.
Février 2013

retour

© Les textes édités sur ce site sont la propriété de leur auteur.
Le code de la propriété intellectuelle n'autorise, aux termes de l'article L122-5,
que les reproductions strictement destinées à l'usage privé.
Tout autre usage impose d'obtenir l'autorisation de l'auteur.